Le compostage des déchets


Les déchets verts (ou organiques) se multiplient en déchetterie : réduisons-les !

 

Depuis la nuit des temps, les feuilles tombent, les animaux défèquent, les arbres meurent. Le sol de nos sous boisforêts n'est pourtant pas recouvert de déchets organiques. La couverture d'humus ne fait généralement pas plus de 20 centimètres d'épaisseur. Et pourtant, les feuilles tombent depuis des millions d'années...

Quand de la matière organique tombe sur le sol, c'est une véritable armée de micro-organismes qui se met au travail. En quelques années, quelques mois ou quelques jours, cette matière est revalorisée. Tous ces composants sont remis à la disposition des végétaux. La forêt ne connaît pas le concept des immondices. L'homme quant à lui fait depuis des siècles des tas de fumier. Mais si on ne s'en occupe pas, si la composition n'est pas optimale, ces tas de détritus organiques dégagent une odeur nauséabonde et mettent au mieux deux ou trois ans pour donner une matière utilisable.

lombricsC'est en cherchant des solutions aux quantités de plus en plus importantes de déchets organiques que nous produisons et en observant les mécanismes de Dame Nature que les techniques de compostage domestique se sont développées, produisant en quelques mois du compost d'excellente qualité et qui ne sent pas mauvais.

Faire soi-même son compost, c'est facile. Le compostage individuel constitue en outre une activité simple, pleine d'avantages pour le jardin, qui réduit la production d'ordures ménagères traitées par la Communauté de Communes du canton de Chauffailles et contribue ainsi à la préservation de l'environnement.

Lancez-vous !

Pour plus de renseignements, cliquez sur l'onglet "comment faire du compost" à droite.