Economie, le mot du Président

L’avenir de notre territoire est fondé sur le développement des entreprises, de l'agriculture et de l’emploi. Notre mission d’élus est d’encourager et d’accompagner les acteurs économiques.

Notre territoire, situé au cœur d’un bassin économique dynamique doté d’entreprises industrielles novatrices et leaders dans leur domaine, est animé d’une volonté permanente d’aller de l’avant. Situé à la jonction de trois départements, le Rhône, la Loire et la Saône et Loire, à une demi-heure de Roanne et une heure de Lyon, il bénéficie d’infrastructures routières adaptées et est desservi par une ligne TER le reliant à Lyon. Le tissu économique varié, présent dans les 11 communes de la Communauté, dispose d’une main d’œuvre fiable et de qualité.

Les grands projets de développement initiés par les investisseurs publics et privés accueilleront vos entreprises dans un cadre de vie préservé et à des prix très compétitifs.

Zone d’activités « La Bruyère » 

Portée par la communauté de communes du canton de Chauffailles, la Zone d’Activités « La Bruyère » séduit les investisseurs. Elle s'étend sur une surface de 17,30 Ha dont plus de 50 % ont déjà été valorisés et commercialisés par la SEMA Val-de-Saône, Sud-Bourgogne (Société d’économie mixte d’aménagement).  McDonald’s, grande enseigne internationale a choisi de rejoindre les entreprises déjà implantées sur notre Zone d’Activité « La Bruyère » couvrant ainsi un bassin de population de plus de 30.000 personnes sur trois départements.  La SCI MALUCEAL, promoteur immobilier, propose aussi trois modules supplémentaires à ceux déjà existants, les travaux sont en cours. Ces modules sont destinés à une activité commerciale que nous souhaitons non concurrentielle avec les activités du centre-ville.

Hôtel d’Entreprises 

Le projet d’Hôtel d’entreprises a été initié lors du mandat précédent. En complément à l’activité industrielle et tertiaire de la ZAC, l’Hôtel d’Entreprises a pour objectif d’accueillir des activités artisanales ou de services à l’industrie. Les travaux ont débuté le 17 Mars 2014. Retenu pour la conception et la maîtrise d’œuvre, le cabinet d’architecte Figural, sous la direction de Monsieur Bruno Salomon a assuré le suivi des travaux qui se sont achevés comme prévu mi-octobre.

Le concept de l’Hôtel d’Entreprise est d’accompagner les artisans et les porteurs de projets, acteurs économiques de notre territoire. Les six modules de 100 m2 proposés à la location aux PME - Industrie, artisanat de production ou services aux entreprises ont une hauteur sous plafond, dans les zones de production, entre 5,50 et 6,50 mètres avec option mezzanine de 50 m². Chaque module possède un accès pour le chargement/déchargement, et un module sur deux est équipé d’un bureau et d’un ensemble sanitaire/vestiaire. Il était également envisageable de grouper deux modules. Nous avons reçu un nombre important de demandes de la part d’artisans intéressés.  Les premières entreprises, plombier, électricien, plâtrier et paysagiste s’installaient début janvier.

Ce projet répond à une attente forte et nous réfléchissons déjà, avec le Monsieur le Président de la Communauté de Communes, à doubler la surface sur l’arrière du bâtiment, cette option ayant été anticipée dans le projet initial de construction.

La Préfecture a accordé une subvention (DETR) de 150.000 €.

Les Portes du Brionnais : Pour une synergie commerciale

M. Cyril Bessaud, initiateur de l’arrivée des grandes enseignes (Intermarché, Bricomarché, Sport 2000, Kiabi) poursuit le développement des « Portes du Brionnais ». Cinq moyennes surfaces seront prochainement disponibles à la commercialisation.

Les entreprises locales, les commerces de centre-villes

Les entreprises implantées sur le territoire depuis de nombreuses années, pour certaines fleurons de l’industrie locale s’adaptent aux nouveaux marchés et nous soutenons leurs actions par la mise en lien des entrepreneurs locaux, par le suivi de la desserte des zones d’activité en Très Haut Débit et par nos actions en comité de ligne car la ligne T.E.R qui dessert notre communauté de communes est notre priorité.

Nous resterons focalisés avec les communes sur la nécessité de limiter l’évasion commerciale des centres ville dont l’activité est si importante à l’ensemble de l’économie locale et pour créer du lien social dans nos campagnes.

Le Très Haut débit

La Saône-et-Loire poursuit sa révolution numérique avec l’examen en Assemblée départementale du 26 septembre dernier de propositions destinées au lancement de la phase opérationnelle, qui concernerait près de 96 000 prises optiques construites d’ici à 2020 pour un montant total d’opération estimé à 164 M€.

Pour les communautés de communes de Chauffailles et de La Clayette, le nombre total de prises des EPCI est estimé à environ 7 936.   La communauté de communes du canton de Chauffailles est intégrée en FttH à la 1ère phase 2014 – 2020.

Coût : 1 264 950 € pour le déploiement du FTTH#, 150 € par habitant (base INSEE), participation calculée sur le nombre d’habitants de la CC.

Le Département de Saône-et-Loire assurera la maîtrise d’ouvrage des déploiements des réseaux de télécommunications FttH#. Le Président du Conseil Général assurera la présidence et la gestion administrative d’un Conseil Stratégique Permanent du Numérique (CSPN) associant 6 élus départementaux ainsi qu’un élu et un technicien par EPCI concerné par la première étape de déploiement FttH.

Ce Conseil Stratégique de concertation aura vocation à se réunir régulièrement afin d’informer, communiquer sur le tracé du réseau, sensibiliser et échanger sur les avancées du projet. Le département, propriétaire de l’infrastructure optique conçevra son réseau pour le rendre attractif en termes de volume de l’offre auprès des opérateurs privés (FAI). Les particuliers et les entreprises pourront ainsi obtenir de meilleures offres commerciales.

Notre EPCI a voté une convention de partenariat afin de stabiliser définitivement le périmètre du projet étape 1 pour préciser les études de réalisation, de préciser les obligations respectives du Département et de notre EPCI et détailler les modalités de participation financière de notre EPCI au projet et de contractualiser avec notre territoire dès que possible afin de maintenir le calendrier de déploiement.

J'ai signé la convention relative au déploiement du très haut débit entre la Communauté de Communes et le Conseil général de Saône-et-Loire le mardi 24 février 2015 à l'Hôtel du Département en présence de Fabien Sudry (Préfet de Saône-et-loire) de Rémi CHAINTRON, Président du Conseil général de Saône-et-Loire et de Michel NEUGNOT, 1er vice-président du Conseil régional de Bourgogne.

Le Très Haut Débit qu’est-ce-que c’est ?  

Le T.E.R

Nous participons et suivons avec attention les réunions de comité de ligne interrégionales afin que nos gares restent une priorité et qu’elles puissent jouer leur rôle de vecteur de développement économique et touristique. : Réseau ferré de France annonce des travaux de réfection en 2017 sur la ligne Paray-Chauffailles pour un montant de 50 M€.

Marketing territorial

Parce que les actions de la Communauté de Communes du Canton de Chauffailles dans les domaines de la Culture, du Tourisme, de l’Environnement et de l’Economie sont liés, une commission communication a été créée afin d’harmoniser et de dynamiser les actions de marketing, de favoriser l’information et l’utilisation des nouveaux médias. Il existe aujourd’hui un début d’identité (un logo, une phrase d’accroche « Un Territoire de Caract ‘Air », qui sera modifié prochainement avec le choix d’un nouveau nom pour notre communauté de communes suite au nouveau découpage administratif pour les élections départementales.

La commission de la communication est chargée d’analyser, de diffuser, d’entreprendre les actions de la communauté de communes et de faire connaître ses compétences. Elle a également pour objectif d’accompagner la promotion de nos atouts en matière économique, mais aussi touristique, patrimoniale, artistique et environnementale.

Nous travaillons à l’élaboration d’un projet de territoire. Dans un premier temps, nous établirons un diagnostic de l’ensemble de nos valeurs, de nos atouts et de nos points faibles. Dans un second temps, nous bâtirons nos projets en nous appuyant sur notre analyse et sur les directions données par le SCoT du Pays Charolais Brionnais. Cette démarche sera faite grâce notamment au concours d’étudiants en Master 2 “Aménagement et développement territorial”. 

Notre territoire dispose de nombreux atouts.
C’est à nous de les faire connaître et reconnaître dans toutes nos communes et au-delà de ses limites administratives.

 

Jean-Luc CHANUT
Président de la Communauté de communes Sud Brionnais